Habiletés socio-professionnelles (HSP)

Le volet HSP s’appuie sur notre collaboration avec l’AQRP (Association québécoise pour la réadaptation psychosociale) qui offre la formation d’intervention par les pairs, et l’Université Laval qui remet les accréditations à titre de Pairs Aidants (P.A.). Nous espérons d’ici peu créer le titre de Parents Pairs Aidants (P.P.A.) en ajoutant certaines conditions préalables dont un stage sur mesure.

Pour ce qui est des offres d’emploi dans le réseau de santé et de services sociaux, que ce soit au CIUSSS ou au niveau des organismes communautaires, vous pouvez consulter le site de l’AQRP.

Qu’est-ce qu’un pair aidant?

Le pair aidant est un membre du personnel du système de santé et de service sociaux qui, dans le cadre de son travail, agit comme intervenant et divulgue qu’il vit ou qu’il a vécu un trouble de santé mental. (1) Le partage de son vécu et de son histoire de rétablissement a pour but de :

  • redonner de l’espoir à ses pairs puisqu’il a lui-même affronté et franchi les obstacles reliés à la maladie mentale et adopté des stratégies facilitant son rétablissement;
  • soutenir et de responsabiliser ses pairs dans la reprise de pouvoir sur leur vie et leur rétablissement;
  • apporter son expertise et de maintenir au cœur des préoccupations de l’équipe de travail la réduction de la stigmatisation et la nécessité d’assurer la pleine participation des personnes au choix des services;
  • servir de modèle d’identification;
  • offrir de l’inspiration, du soutien et de l’information.

De plus, il intervient comme il peut utiliser différents outils en considérant les différentes étapes du processus de rétablissement.

La particularité d’un parent pair aidant

En plus du rôle de pair aidant, le parent pair aidant peut, dans le cadre de son travail :

  • accueillir et être à l’écoute des besoins d’autres parents ou futurs parents qu’il rencontrera, afin que ceux-ci puissent vivre, maintenir ou même recréer des liens sains et satisfaisants avec leurs enfants quel que soit l’âge de ces derniers, et sans oublier leur propre épanouissement;
  • favoriser les prises de conscience nécessaires à la confiance des parents et futurs parents et de leurs enfants;
  • animer, co-animer ou accompagner des groupes dans le cadre du programme GESPER en favorisant les échanges, l’aide et l’entraide, le développement et le codéveloppement des participants;
  • offrir son soutien au niveau du transfert des nouvelles connaissances, entre autres au niveau des pratiques parentales positives dans le quotidien des participants;
  • soutenir et accompagner dans tout autre contexte considéré stressant (ex.: à la cour, lors de rencontres à la DPJ), durant des périodes de changements importants (ex.: déménagement, rupture, deuil, changement d’écoles des enfants, etc.);
  • favoriser l’utilisation des services de proximité qui peuvent répondre aux besoins urgents ou spécifiques des participants.

1) Source : Cartable de formation d’intervention par les pairs, section sur le rôle du pair aidant, AQRP, 2014.

Pour plus d’informations sur le programme de formation et le rôle de pair aidant, veuillez consulter le site de l’AQRP en cliquant ICI