À propos de nous

PARENTS-Espoir est unique au Québec à considérer la parentalité et la santé mentale des parents et futurs parents.

L’on y considère ainsi le mieux-être des générations présentes et à venir, tout en impliquant les parents eux-mêmes.

Nous souhaitons autant prévenir des problèmes de santé mentale que d’encourager les gens à emprunter la voie de leur rétablissement.

Sachant que nous sommes tous appelés à vivre plus sainement et de façon bienveillante, nous pouvons croire que tout parent ou futur parent aurait avantage à suivre nos pas.

Dans cette perspective de cheminement :

  • nous accordons de l‘importance au développement des habiletés parentales;
  • nous organisons aussi des activités de socialisation et de sensibilisation;
  • nous pouvons aussi interagir en référant les parents à des ressources expertes en certains domaines selon leur besoin;
  • nous pouvons servir d’intermédiaire entre un parent et un Centre Jeunesse;
  • nous accompagnons aussi les personnes dans des démarches de deuil, de réconciliation ou de retrouvaille.

Enfin, nous visons à changer ce qui est à améliorer à un moment ou un autre dans la vie d’un parent. Comme on peut aider à préparer un futur parent qui vit un problème de santé mentale. S’ils en ressortent grandis en faisant des pas vers l’avant au point qu’ils puissent redonner eux-mêmes à d’autres parents, alors la mission de PARENTS-ESPOIR sera assurément bien accomplie.

Un petit mot sur la marguerite qui nous sert souvent dans nos écrits

fleur_flower_photo_hd_marguerite_sauvage_jardin_plante_i

La marguerite nous fait penser à la pureté et la fragilité de notre jeunesse, alors qu’on effeuillait ses pétales pour savoir si quelqu’un nous aimait un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pour la vie, ou pas du tout.

Ce que l’on considère important de souligner suivant le fait qu’elle se retrouvait sans ses pétales, c’est que souvent les personnes qui ont un problème de santé mentale peuvent se sentir aussi dénudées. Comme la fleur que l’on jette après s’en être servie ne représente plus rien, plusieurs gens se sentent aussi rejetées.

Pourtant l’on oublie que c’est le cœur de cette fleur qui lui donna toute son allure si belle et si frêle, comme elle était bien utile aux abeilles avant que l’on s’en serve pour évaluer la nature de nos rapports avec les autres.  C’est aussi son cœur qui lui permet de se multiplier, comme l’on peut faire une fois encore le parallèle avec l’humain.

Au fond, l’on devrait retenir d’elle qu’il existe plusieurs genres d’amour, de l’amitié à l’amour véritable, malgré la haine qui est là pour rester, bien qu’il en tient qu’à nous.

Faudrait-il la traiter avec plus d’attention pour bénéficier plus longtemps de sa grande beauté à travers son aussi grande simplicité? Et ne devrions-nous pas en donner aussi à certains êtres autour de nous ?

Les parents qui souffrent d’un problème de santé mentale non géré ou non rétabli, quand ils arrivent chez PARENTS-ESPOIR nous y font réfléchir.  Plusieurs ayant perdus le lien qui les unissaient à leur conjoint, leur famille, leurs amis et leurs enfants, et ont à se refaire une vie en partant de là. Est-ce possible qu’il y ait eu autant d’insouciance ou d’ignorance, pour qu’ils se retrouvent aussi seuls ?

Nous vous laissons réfléchir sur ces questions, tout en espérant que la marguerite vous en a appris plus aujourd’hui sur la vie et l’amour, en y accordant un peu plus de temps pour la voir autrement. Rappelant en terminant l’histoire du Petit Prince qui nous disait que l’essentiel est souvent invisible à nos yeux! Faudrait-il y penser plus souvent ?

sitdriver3