Quelques statistiques

Saviez-vous que…

la maladie mentale est très fréquente. Près d’une personne sur cinq en souffrira au cours de sa vie. Les troubles mentaux représentent près de vingt pour cent de la charge de morbidité pour notre société, se situant ainsi au deuxième rang, comparativement à vingt-trois pour les maladies cardiovasculaires et onze pour cent pour les cancers. (Source : Institut universitaire de santé mentale de Montréal)

Et saviez-vous aussi…

qu’en janvier 2016, on annonçait dans le cadre du projet HoPE (Horizon Parent-enfant), que 12 000 enfants et adolescents de la région de la Capitale-Nationale sont à risque de maladie psychiatrique majeure.   »Les enfants et adolescents nés d’un parent atteint d’un trouble mental risquent vingt fois plus que les autres de développer une maladie du même spectre que leur parent à l’âge adulte ». On admet dans ce même annonce que la plupart de ces jeunes et leur famille ne savent ni quand ni comment obtenir de l’aide, bien qu’avec à la mise sur pied du projet HoPE du Centre Intégré Universitaire de Santé et des Services Sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale et PARENTS-ESPOIR, ces jeunes, qui peuvent devenir de futurs parents, ont accès aux soins et aux services dont ils ont besoin.  (Source : http://www.oiiq.org/salle-de-presse/communiques/la-fondation-de-l-oiiq-decerne-250-000-au-ciusss-de-la-capitale-national)

Il y a aussi que…

seulement trente pour cent des gens faisant une dépression cherchent de l’aide, en partie en raison de la stigmatisation entourant toujours la maladie mentale et aussi parce qu’ils ignorent tout simplement qu’ils font une dépression. (Boyd, Leslie. « Strategies to Fight Depression Improve More than just Mood. » CitizenTimes du 13 juin 2007)

Pourtant, lorsqu’une personne éprouve des troubles psychiatriques et qu’elle obtient de l’aide dans les premiers mois suivant leur apparition, elle a de meilleures chances de se rétablir plus rapidement. Le dépistage et le traitement précoces réduisent également la probabilité que le problème devienne chronique. (Wilson et coll., 5. 14. Boyd, Leslie. « Strategies to Fight Depression Improve More than just Mood. » CitizenTimes du 13 juin 2007)

Chez PARENTS-ESPOIR, nous croyons que….

vous en savez assez maintenant pour comprendre qu’une ressource qui marie l’esprit de famille et la santé mentale peut avoir beaucoup de pain sur la planche. Comme ce pain ne nous est malheureusement pas donné gratuitement, nous espérons pouvoir le multiplier avec votre soutien et notre CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2016-2017.